lundi 26 septembre 2011

Des graffitis très coûteux

"Que ce soit au primaire ou au secondaire, la présence de graffitis sur les murs des écoles est une véritable plaie pour les commissions scolaires. Cinq d'entre elles doivent débourser au total plus de 300 000 $ par année pour s'en débarrasser." Suite de l'article de Sarah-Maude Lefebvre du Journal de Montréal.

Produit à calfeutrage, asphalte liquide, peinture, le matériel utilisé par les graffiteurs cause bien des maux de tête aux entreprises de nettoyage. Benoît Lavoie, propriétaire de l'entreprise Graffitix, en voit de toutes les couleurs lorsqu'il intervient dans les quatre commissions scolaires de la Rive-Nord avec qui il fait affaire. «Des fois, ça peut prendre une journée complète pour enlever un seul graffiti, témoigne-t-il. À la longue, ça peut être coûteux. On charge de 1,50$ à 2,50$ le pied carré pour enlever les graffitis.» Suite de l'article de Sarah-Maude Lefebvre du Journal de Montréal.

Aucun commentaire: