jeudi 1 septembre 2011

Difficile d’être un garçon

"Récemment, la commission scolaire Chemin-du-Roy a réalisé que l’école n’était pas conçue pour les garçons. Ces petits êtres éprouvent davantage le désir de jouer, de toucher, d’avoir des défis que de rester passif dans une classe à apprendre les théories classiques. Les écoles de la région ont donc mis la main à la pâte pour augmenter les chances de réussite de nos garçons, particulièrement l’école primaire de Louiseville." Suite de l'article de Pierre-Louis Paquin de L'Écho de Maskinongé.

Aucun commentaire: