mercredi 7 septembre 2011

La grande distraction ou « manger du prof »

"Le journal  La Presse titrait à la une, samedi dernier : « Notre grande série sur l’enseignement : ces profs incompétents ».  C’est sûr que, même en congé, pareil titre agresse au plus haut point tout en laissant songeur, surtout lorsqu’on est enseignant et par surcroît président de la CSQ. Encore une fois, on s’attaque au corps enseignant comme si le Québec était démuni et que l’échec des élèves n’est attribuable qu’à la seule responsabilité du prof.  Cette chasse aux sorcières surgit épisodiquement et l’on a tôt fait de se demander à qui elle profite." Suite du billet de Réjean Parent.

Aucun commentaire: