lundi 26 septembre 2011

La meilleure école au monde

"Mardi, le 4 septembre 1951. Le cœur voulait m’éclater dans la poitrine. Je marchais pour la première fois vers l’école. J’étais à la fois fier et anxieux. La pression était forte. Ma mère m’avait appris à écrire «maman», elle tenait directement de l’ensei­gnante, mademoiselle Laporte, que je serais invité à écrire un mot au tableau noir dès les premières heures de classe. Je ne le savais pas, mais cette volonté de mes parents de me faire entrer du bon pied à l’école, et les liens qu’ils entretenaient déjà avec mon enseignante, seraient des atouts puissants dans ma vie d’écolier." Suite du billet de Camil Bouchard paru dans Québec Science.

Aucun commentaire: