jeudi 8 septembre 2011

La victimisation par les pairs de la maternelle à la 2e année

"De la maternelle à la deuxième année du primaire, environ 10% des enfants vivent un niveau élevé de victimisation. Ces élèves seraient, chaque année, la cible de comportements négatifs tels que se faire traiter de toutes sortes de noms, se faire exclure d'un jeu, se faire prendre ou briser des objets et se faire frapper ou bousculer par des enfants de leur école. C'est ce qui ressort notamment d'un fascicule rendu public aujourd'hui par l'Institut de la statistique du Québec." Suite du communiqué de presse de l'Institut de la statistique du Québec (via RIRE_CTREQ).

"La cruauté des enfants n'est pas seulement une expression: de la maternelle à la deuxième année, un élève sur 10 est victime d'intimidation à l'école, révèle une étude de l'Institut de la statistique du Québec (ISQ)." Suite de l'article de Marc Allard du Soleil.

Aucun commentaire: