lundi 19 septembre 2011

L'alternative humaniste au modèle de l'économie du savoir

"Les universités canadiennes sont très sensibles au credo de l’économie du savoir. "Selon l’OCDE, qui fait la promotion de ce modèle, l’économie fondée sur le savoir repose sur la production et l’utilisation du savoir pour assurer la croissance économique. Le savoir permet de renforcer la compétitivité économique d’un pays, aussi il faut se l’approprier pour s’assurer d’un avantage concurrentiel. Les universités sont conviées dans ce contexte à privatiser et à valoriser commercialement le savoir qu’elles produisent, au moyen de brevets et d’autres formes de propriété intellectuelle, et à former du personnel qualifié capable de relever les défis inhérents à la nouvelle donne économique caractérisée par le phénomène de mondialisation. Les gouvernements du Canada s’inspirent de ce modèle dans leurs politiques et leurs programmes lorsqu’ils souhaitent accroître les ressources destinées aux universités." Suite du billet de Jean Bernatchez paru sur le site de l'AUCC.

Aucun commentaire: