jeudi 15 septembre 2011

Le débat sur l'évaluation au mérite des enseignants refait surface

"L'Institut économique de Montréal a apporté sa pierre au débat sur l'évaluation des enseignants en lançant hier une publication prônant la rémunération au mérite. Selon Nathalie Elgrably-Lévy, auteure de la note économique, récompenser les enseignants pour leur effort a un effet sur leur motivation et engendre le rehaussement de la qualité de l'enseignement. «Règle générale, les individus fonctionnent mieux avec une récompense. Regardez dans les magasins, le salaire des vendeurs est à commission pour les inciter à vendre. Regardez l'industrie pharmaceutique, les représentants sont sur la route et c'est difficile pour le supérieur de voir ce qu'il a fait dans la journée, s'il a travaillé ou s'il est allé au cinéma. Alors, on attache le comportement à une récompense», a soutenu la chroniqueuse et analyste connue pour ses positions de droite." Suite de l'article de Lisa-Marie Gervais du Devoir.

Aucun commentaire: