vendredi 2 septembre 2011

L'homosexualité à l'école: préjugés tenaces... venant des profs

"Les enseignants du secondaire veulent bien proposer des activités de démystification de l'homosexualité et du lesbianisme à leurs élèves, quoiqu'ils cultivent eux-mêmes quelques préjugés tenaces... Lorsqu'on leur propose les services de bénévoles gais et lesbiennes pour rencontrer les ados, plusieurs professeurs demandent que les visiteurs ne soient pas trop «efféminés» ou «tomboys», a constaté Vincent Chouinard, dans le cadre de ses recherches de maîtrise en service social à l'Université Laval. «On veut un homo qui n'a pas l'air...»" Suite de l'article de Baptiste Ricard-Châtelain de La Presse.

Aucun commentaire: