jeudi 22 septembre 2011

Tableaux blancs interactifs



"Excellent reportage de Radio Canada. Les tableaux blancs dans les écoles sont-ils vraiment utiles ou juste des gadgets pour amuser les enfants. Est-ce un bon investissement des fonds publics?"

1 commentaire:

Audrey Ouellet a dit…

« Est-ce un investissement utile ou est-ce un simple gadget? ».

Tout d’abord, il faut dire qu’il y a tellement d’activités pédagogiques intéressantes à faire avec ce TBI qu’il est certain que s’il est utilisé à sa pleine capacité, il favorise l’interactivité et met l’élève au centre de son apprentissage. Bref, c’est un outil pédagogique à la fine pointe de la technologie qui attire les regards des élèves, qui augmente la participation active de ceux-ci et qui peut avoir un effet positif sur la motivation scolaire en plus des résultats de nos élèves. C’est en fait ce qu’a démontré une étude faite sur le sujet (voir http://www.cndp.fr/agence-usages-tice/template.asp?page=12&force=1&id=42).

Ensuite, il est certain que lorsqu’un enseignant reçoit un TBI dans sa classe, il se doit de se donner du temps pour se familiariser avec celui-ci, mais il doit aussi avoir la chance d’aller à des formations. Donc, je crois que l’outil deviendra un bon investissement si l’enseignant décide d’y adapter son enseignement et si l’école lui donne les ressources nécessaires. Aussi, l’investissement devient pertinent et profitable pour les élèves si l’enseignant prévoit dans son enseignement des moments interactifs avec ses élèves. Évidemment, les cours prendront énormément de temps à préparer, mais avec les années l’outil peut devenir de mieux en mieux utilisé et devenir un investissement pertinent fait à l’aide des fonds publics.