samedi 24 septembre 2011

Une exposition retrace l'histoire du syndicalisme des enseignants au Québec

"Lorsque Laure Gaudreault a fondé le premier syndicat d'enseignants du Québec, le 2 novembre 1936, il y a 75 ans, une institutrice rurale gagnait environ 200$ par année, soit quatre fois moins qu'une vendeuse chez Eaton et cinq fois moins que ses collègues masculins. Pour ce salaire, elle rentrait le bois de chauffage dans l'école, allumait le poêle et la lampe à pétrole, enseignait parfois à des enfants de sept niveaux différents et pourvoyait souvent à leurs besoins matériels. Une Révolution tranquille, bien des luttes syndicales et bien des réformes plus tard, un enseignant de niveau primaire ou secondaire gagne de 45 000$ à 72 000$ par année au Québec, selon son ancienneté. Ce sont des modifications qui indiquent sans doute la prise de conscience du Québec quant à l'importance de l'éducation." Suite de l'article de Caroline Montpetit du Devoir et source de la photo de Laure Gaudreault.

Aucun commentaire: