mardi 25 octobre 2011

Commissions scolaires : une réforme nécessaire

"La transformation des commissions scolaires proposée jeudi par la ministre de l'Éducation n'a pas survécu au week-end. Attaquée par les syndicats, conspuée par les libéraux, désavouée par le premier ministre, elle a été renvoyée en comité. Autant dire à la poubelle. Du moins, voilà l'interprétation que certains ont faite des événements de la fin de semaine... Dans les faits, les derniers jours ont plutôt révélé l'existence d'un consensus plus large que prévu autour de la réforme des commissions scolaires. Si bien qu'au lendemain du congrès du Parti libéral, jamais le moment n'a été aussi propice pour revoir la mission et le fonctionnement de ces instances locales... Que proposait la ministre Beauchamp? D'alléger les structures, d'accroître l'autonomie des écoles et de lier une partie du budget de ces dernières à leur rendement. Certes, le milieu de l'éducation s'est opposé avec vigueur - et avec raison - à ce dernier point. À peu près tous les acteurs ont rejeté ces contrats de performance importés des États-Unis, des contrats qui, en plus d'avoir prouvé leurs limites là-bas, vont à l'encontre du fondement même du système québécois d'éducation. Mais au-delà de cette malheureuse suggestion, les positions des différentes parties sont beaucoup plus proches qu'il n'y paraît." Suite de l'éditorial de François Cardinal de La Presse.

Aucun commentaire: