samedi 1 octobre 2011

Guy Rocher se souvient : et l'école publique ne fut plus jamais la même...

"Il y a 50 ans, le gouvernement a adopté la Grande Charte de l'éducation, qui instaurait la gratuité scolaire et lançait les travaux de la Commission royale d'enquête sur l'éducation. Bilan avec le sociologue Guy Rocher, l'un des auteurs du rapport Parent, qui fut l'une des bougies d'allumage de la Révolution tranquille. «Je ne pensais pas que ça allait durer cinq ans», reconnaît aujourd'hui Guy Rocher, à propos du moment où il s'est engagé dans la Commission royale d'enquête sur l'éducation. Il ne s'attendait pas non plus à assister par la suite «à tant de changements et à un changement aussi profond et aussi rapide». Le sociologue admet avoir hésité lorsque Paul Gérin-Lajoie, alors ministre de la Jeunesse, a sollicité sa participation à la commission en 1961. «Le mandat était tellement vaste, parce qu'on devait faire des recommandations sur l'ensemble du système d'enseignement, y compris son financement, ses structures administratives, son développement pédagogique, etc.» Ainsi, le rapport Parent sera présenté en trois étapes et les démarches s'étaleront jusqu'en 1966." Suite de l'article d'Étienne Plamondon-Emond et source de la photo de Guy Rocher.

Aucun commentaire: