jeudi 27 octobre 2011

La controverse rebondit à Québec

"Malgré les demandes répétées du milieu de l'éducation et de l'opposition, la ministre de l'Éducation Line Beauchamp refuse toujours d'intervenir dans le dossier d'une directrice d'école qui affirme avoir été intimidée par sa commission scolaire en raison de ses convictions politiques. Mardi, le député indépendant Éric Caire s'est levé en chambre pour réclamer que Line Beauchamp réagisse par rapport à «l'intimidation» dont a été «victime» la présidente de la Fédération québécoise des directions d'établissement d'enseignement (FQDE) Chantal Longpré, ce que la ministre a systématiquement refusé de faire depuis que les faits ont été révélés au grand jour par le Journal, la semaine dernière. «Nos chantiers de construction sont le théâtre d'épisodes condamnables d'intimidation qui ont d'ailleurs été condamnés par la ministre. Malheureusement, ce n'est pas le seul endroit où l'on voit de l'intimidation», a lancé Éric Caire." Suite de l'article de Sarah-Maude Lefebvre du Journal de Montréal.

Aucun commentaire: