samedi 22 octobre 2011

L'ADIGECS est favorable à une modernisation administrative mais émet certaines réserves

"L'Association des directeurs généraux des commissions scolaires (ADIGECS) souhaite réitérer sa volonté de travailler en partenariat avec tous les acteurs du réseau de l'éducation, notamment le ministère de l'Éducation et sa ministre, pour mener à bien l'évaluation des processus administratifs à l'intérieur des commissions scolaires du Québec. «Nous prenons acte des déclarations de la ministre et nous jugeons que plusieurs de ses idées méritent d'être analysées de près. En ce sens, l'ADIGECS assure la ministre de son entière collaboration. D'ailleurs, nous avons déjà amorcé au cours des derniers mois une révision et une évaluation en profondeur des processus administratifs afin de les simplifier et d'accroître leur niveau d'efficacité. Nous devons constamment nous demander comment pouvons-nous faire mieux. Toutefois, il faut éviter que ces propositions amènent une certaine forme de démobilisation chez l'ensemble des acteurs du réseau », a déclaré le président de l'ADIGECS, monsieur Serge Pelletier. Cependant, l'ADIGECS s'objecte avec vigueur à l'instauration d'un système de financement basé sur la réussite et la performance des écoles. Cette mesure va à l'encontre, selon les directeurs généraux des commissions scolaires, des principes fondamentaux et des valeurs établies de notre système public que sont l'égalité des chances et l'équité. La réussite des élèves gagnerait davantage à s'appuyer sur l'application des conventions de gestion et de réussite où les services de la commission scolaire sont en soutien aux établissements." Suite du communiqué de presse.

Aucun commentaire: