samedi 8 octobre 2011

Le scientifique en chef défendra la recherche libre

"Devant l'indignation d'un groupe de chercheurs qui s'insurgeaient dans une lettre ouverte publiée dans notre édition d'hier de le voir s'adresser à des membres de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) à l'occasion de sa première apparition publique, le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, s'est défendu de vouloir assujettir la recherche québécoise aux demandes de l'industrie privée et a insisté sur sa détermination à défendre «la recherche libre et non ciblée»." Suite de l'article de Pauline Gravel du Devoir.

Aucun commentaire: