samedi 8 octobre 2011

Le scientifique en chef veut changer les mentalités

"Que les chercheurs du Québec soient rassurés: Rémi Quirion n'entend pas nuire à la recherche fondamentale. Le tout premier scientifique en chef du Québec souhaite toutefois changer les mentalités et inviter le privé à participer beaucoup plus à la recherche universitaire. Rémi Quirion a prononcé hier sa première allocution publique en tant que scientifique en chef du Québec dans le cadre du Rendez-vous du savoir devant une salle comble de la chambre de commerce du Montréal métropolitain. Appelé à commenter une lettre ouverte publiée hier dans le quotidien Le Devoir et signée par plus de 85 chercheurs québécois, Rémi Quirion a souhaité calmer le jeu. «On me reproche de m'adresser d'abords à des gens d'affaires, mais le Rendez-vous du savoir regroupe autant des universitaires que des gens de l'industrie.» Les signataires reprochent entre autres à Rémi Quirion de donner l'impression de «graduellement remplacer par des intérêts économiques les valeurs qui fondent la recherche scientifique»." Suite de l'article de Martin Primeau de La Presse.

Aucun commentaire: