samedi 15 octobre 2011

Le taux de décrochage en chute libre à la Commission scolaire Rivière-du-Nord

"Le taux de décrochage scolaire a atteint l’an dernier son plus bas niveau en 25 ans à la Commission scolaire Rivière-du-Nord. Une excellente nouvelle qui ne doit toutefois pas occulter le fait que le quart des élèves quittent encore les bancs d’école sans diplôme ni qualification.  «On ne peut pas pavoiser avec 26% de décrochage», admet Marc St-Pierre, qui occupe depuis trois ans le poste de directeur adjoint «à la réussite» à la CSRDN. Ce taux représente près de 400 jeunes qui ont abandonné l’an dernier avant d’avoir terminé leurs études. Et parfois même au début du cycle secondaire. Il n’en demeure pas moins que l’amélioration est significative : il y a six ans, en 2003-04, le taux de décrochage atteignait un effarant sommet de 42,8%. La situation était encore plus catastrophique chez les garçons, dont plus de la moitié sortaient du réseau scolaire sans diplôme. Encore aujourd’hui, comme partout au Québec, les gars sont plus nombreux que les filles à décrocher. «Mais l’écart entre les deux s’est réduit», constate avec satisfaction Marc St-Pierre." Suite de l'article de Henri Prévost de l'Écho du Nord.

Aucun commentaire: