mardi 25 octobre 2011

L'éducation en chantier de construction : encore un détour ! (FQDE)

"La Fédération québécoise des directions d'établissement d'enseignement reçoit amèrement le rejet de la proposition de refonte des commissions scolaires déboutée par les militants du Parti libéral du Québec. La ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, madame Line Beauchamp, avait là l'occasion de vaincre le statu quo qui règne depuis trop longtemps en éducation et de sabrer dans la bureaucratie en «permettant de diriger davantage les ressources financières vers les services aux élèves». Les directions d'école de la FQDE ne peuvent que constater le retour à la case départ forcé par les habituels groupes de pression, mais saluent la volonté de la ministre à poursuivre ses intentions et l'encouragent fortement à persévérer.
Le PLQ nous dit réaffirmer son « désir de donner plus d'autonomie aux directions d'écoles, d'intensifier la lutte contre le décrochage scolaire et de valoriser la profession d'enseignant.» «Nos directions d'école dénoncent depuis maintes années la lourdeur de la bureaucratie scolaire. J'entends que le gouvernement veut poursuivre la lutte à la bureaucratie, mais je cherche encore les actions concrètes. », de dire Chantal Longpré, présidente de la FQDE. Améliorer l'autonomie des écoles pour accroître la réussite des élèves est au cœur des préoccupations de la FQDE. Favoriser la décentralisation des pouvoirs vers les directions d'établissement d'enseignement, en leur offrant une plus grande autonomie pédagogique avec les ressources nécessaires, permettrait au personnel des écoles de prendre les décisions en fonction des besoins des élèves qui composent leur école. Sur le chemin de l'autonomie des écoles, pour améliorer la répartition des ressources aux élèves, malgré ce détour fait par le PLQ, la FQDE poursuivra sa lancée. «Avec une proposition d'amélioration de gestion des commissions scolaires, on faisait un pas dans la bonne direction, mais on fait maintenant deux pas en arrière. C'est la valse des bonnes intentions! Pendant tous ces faux pas, ce sont les élèves qui attendent leur tour en rang bien gentiment», de conclure Chantal Longpré." Suite du communiqué de presse de la FQDE.

Aucun commentaire: