dimanche 23 octobre 2011

Les filles aussi sont violentes

"Ce ne sont pas que les garçons qui posent problème dans les écoles quant aux actes de violence. De plus en plus de filles règlent leurs conflits par les poings et les injures, un phénomène qui inquiète grandement dans le réseau de l'éducation." Suite de l'article de Sarah-Maude Lefebvre du Journal de Montréal.

Aucun commentaire: