dimanche 30 octobre 2011

Monsieur Lazhar: à l'école de la vie

"Philippe Falardeau a eu du flair en portant au grand écran la pièce d'Evelyne de la Chenelière Bachir Lazhar. Le réalisateur de C'est pas moi, je le jure! et de Congorama fait d'une pierre deux coups en jumelant dans le même film deux thèmes dans l'air du temps, soit l'immigration et l'école québécoise. Au final, ce mariage donne un Monsieur Lazhar touchant dans sa façon sobre, jamais racoleuse, de placer l'être humain au coeur de ces deux réalités." Suite de la critique de Normand Provencher du Soleil et source de la photo.

Aucun commentaire: