vendredi 18 novembre 2011

Abolir au lieu de construire

"La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) ne voit pas en quoi le tsunami proposé par la Coalition Avenir Québec (CAQ) en matière d'éducation aidera les élèves à persévérer davantage. En effet, plutôt que de proposer des mesures concrètes pour améliorer le taux de réussite des élèves, la CAQ a choisi la facilité, c'est-à-dire adopter le discours à la mode sur la bureaucratie. «Laisser croire à la population qu'il est possible d'éliminer toutes les structures et avoir un système d'éducation équitable et performant est tout à fait irresponsable», a déclaré la présidente de la FCSQ, Josée Bouchard." Suite du communiqué de presse de la FCSQ.

Aucun commentaire: