lundi 21 novembre 2011

Abolition des commissions scolaires : "Les élèves en difficulté seraient les grands perdants"

"«Les élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage risquent d’être parmi les grands perdants de toute politique visant à abolir ou à affaiblir considérablement les commissions scolaires.» C’est ce que déclare la présidente du Syndicat des professionnelles et professionnels de l’éducation du Bas-Saint-Laurent (CSQ), Diane Bélanger, en réaction aux intentions annoncées par François Legault et par d’autres politiciens qui prônent l’abolition des commissions scolaires. Dans le cadre de la Semaine des professionnelles et professionnels de l’éducation, qui est soulignée jusqu’au 25 novembre, madame Bélanger soutient que l’abolition des commissions scolaires «hypothéquerait dangereusement les services professionnels offerts aux élèves, plutôt que de les améliorer.» Suite de l'article de Thérèse Martin du journal L'Avantage.

Aucun commentaire: