dimanche 20 novembre 2011

Abolition des CS : les élèves en difficulté seraient les grands perdants

"La Fédération des professionnelles et professionnels de l'éducation du Québec (FPPE-CSQ), affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), met en garde les parents des élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage (EHDAA): leurs enfants risqueraient d'être parmi les grands perdants de toute politique visant à abolir ou à affaiblir considérablement les commissions scolaires. Profitant de la tenue de la Semaine des professionnelles et professionnels de l'éducation, qui se déroule du 21 au 25 novembre 2011, le président de la FPPE-CSQ, M. Jean Falardeau, soutient que l'abolition des commissions scolaires hypothéquerait dangereusement les services professionnels offerts aux élèves plutôt que de les améliorer. «Il y a quelques mois encore, un sondage CROP démontrait clairement qu'une majorité de parents d'élèves ayant des besoins particuliers réclamait une augmentation des services professionnels dans les écoles. Malheureusement, les conséquences qu'entraînerait la disparition des commissions scolaires vont totalement à l'encontre de ce cri du cœur lancé par des parents du Québec», prévoit M. Falardeau." Suite du communiqué de presse de la FPPE-CSQ.

Aucun commentaire: