mardi 29 novembre 2011

La CREPUQ rejette le rapport sur les délocalisations universitaires

"La délocalisation des universités québécoises devrait cesser jusqu'à ce qu'on sache si les étudiants en bénéficient vraiment, met en garde un rapport commandé par le ministère des Finances. Le rapport, produit par le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO), mesure l'ampleur de la délocalisation universitaire et remet en cause la pertinence des succursales de grandes universités francophones comme celles de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR) à Lévis, de l'Université de Sherbrooke à Longueuil ou de l'Université Laval à Montréal." Suite de l'article de Marc Allard du Soleil et source de la photo.

"Soutenant que la qualité de l'enseignement dans les lieux hors campus des universités est déjà bien encadrée, la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) rejette les conclusions du rapport commandé par le ministère des Finances sur les délocalisations universitaires." Suite de l'article de Marc Allard du Soleil.

Aucun commentaire: