vendredi 25 novembre 2011

La CSDM veut simplifier son organisation

"La Commission scolaire de Montréal se donne deux ans pour simplifier son organisation et proposer un nouveau modèle de gouvernance qui laissera plus d'autonomie aux écoles. Alors que certains remettent en question l'existence des commissions scolaires, il est temps de mener le débat à l'interne, mais, surtout, de le conclure, croit la présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), Diane De Courcy. «Il faut absolument simplifier la commission scolaire, même si c'est un gros défi. Et il faut lancer le débat à l'interne chez nous.» Trois modèles de gouvernance ont été proposés dans le cadre de la reddition de comptes, hier. D'autres pourraient aussi faire l'objet de discussions." Suite de l'article de Pascale Breton de La Presse.

"Alors que l'utilité des commissions scolaires est remise en question par plusieurs intervenants du monde de l'éducation, la Commission scolaire de Montréal ouvre la porte à l'autonomie des écoles et promet de se renouveler d'ici deux ans malgré d'importantes préoccupations en matière de réussite scolaire." Suite de l'article de Sarah-Maude Lefebvre du Journal de Montréal.

Aucun commentaire: