dimanche 13 novembre 2011

Québec achète «grève étudiante» sur Google

"Au lendemain de la grande manifestation contre la hausse des frais de scolarité, Québec a payé pour acheter les noms des principales associations étudiantes et certaines expressions comme «grève étudiante» sur le moteur de recherche Google, afin de promouvoir le point de vue gouvernemental. Plusieurs internautes qui recherchaient dans Google les acronymes de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) ou de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) ont vu apparaître une publicité pour le site gouvernemental www.droitsdescolarite.com. Même résultat pour les expressions «grève étudiante» ou «manifestation étudiante». Sous le titre «L'université demeure accessible», le site annoncé propose d'apprendre aux lecteurs «pourquoi une hausse est nécessaire pour continuer à assurer la qualité de l'enseignement et garantir la valeur des diplômes universitaires»." Suite de l'article de Vincent Larouche de La Presse.

Aucun commentaire: