mardi 22 novembre 2011

Recherche universitaire et complicités citoyennes

"Lors de la première édition du Forum social au Bas-Saint-Laurent, nous avons proposé et animé un atelier en tant que membres du Groupe de recherche interdisciplinaire sur le développement territorial, de l’Est du Québec (GRIDEQ) qui avait pour titre L’engagement et la recherche universitaire: quelles complicités avec les actrices et acteurs sociaux bas-laurentiens? C’est sur la nature même de la complicité que nous voulions débattre avec les participants de l’atelier, en nous appuyant sur quelques exemples de recherches qui ont été menées en collaboration avec les acteurs locaux. C’est aussi une position intellectuelle que nous voulions partager, dans un contexte où les universités ne sont pas à l’abri de pressions internes et externes qui tendent à indexer la recherche aux seuls objectifs de la croissance économique, comme s’en inquiétaient récemment Florence Piron et Jean Bernatchez dans une lettre adressée à Rémi Quirion, nouveau scientifique en chef du Québec (Le Devoir du 6 octobre 2011)." Suite de l'article de Raymond Beaudry et Abigail Rezelman du Mouton Noir.

Aucun commentaire: