vendredi 25 novembre 2011

Un nouveau contrat social

"La Commission scolaire de Montréal fait acte de contrition. À la suite des critiques essuyées ces dernières années, elle se dit prête à «interroger ses façons de faire» et à se «renouveler». L'air est connu. La Fédération des commissions scolaires, l'Association des directeurs généraux des commissions scolaires et la ministre Beauchamp ont tous concédé que le statu quo était intenable. Mais il y a une différence de taille: la CSDM va au-delà des solutions vagues ou bâclées. Loin des «ajustements», elle a en effet proposé, mercredi, les fondations d'«un nouveau contrat social avec les citoyens». Preuve de son bon vouloir, elle s'attaque de front à deux des enjeux les plus importants et délicats : l'autonomie des écoles et la démocratie scolaire." Suite de l'éditorial de François Cardinal de La Presse.

Aucun commentaire: