mardi 13 décembre 2011

Anglais intensif : Jean Charest promet d'être à l'écoute

"Le gouvernement Charest ira de l'avant avec l'apprentissage intensif de l'anglais en sixième année, mais promet de ne pas faire «du mur à mur avec ça». «On va y aller en respectant le rythme des milieux et les capacités d'adaptation», a indiqué au Soleil le premier ministre Jean Charest, hier. La Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE), qui représente 60 000 membres, juge «utopique» d'obliger tous les élèves de sixième année à se consacrer à l'anglais pendant la moitié de l'année scolaire. Cela risque «d'hypothéquer la réussite des élèves», a déclaré la présidente de la FSE, Manon Bernard, au Soleil. «Ça existe déjà dans certains milieux d'enseignement, remarque le premier ministre. On veut que ce soit disponible à travers le Québec, mais aussi respecter les différences de chaque milieu et leur capacité de le faire aussi. On va être très attentif et on va être à l'écoute de ces gens-là.»" Suite de l,article de Simon Boivin du Soleil.

Aucun commentaire: