samedi 10 décembre 2011

Dyslexie : l'Office des professions tente de calmer le jeu

"L'entrée en vigueur de la loi 21 sera sans effet négatif sur les enfants ayant des troubles d'apprentissage et les orthopédagogues qui travaillent auprès d'eux, insistent l'Office des professions et l'Ordre des psychologues du Québec. Ils disent vouloir calmer le jeu, estimant que les orthopédagogues ont semé une crainte injustifiée dans la population et les écoles en indiquant que désormais, les troubles d'apprentissages tels que la dyslexie allaient être considérés comme des maladies mentales." Suite de l'article de Lisa-Marie Gervais du Devoir.

Aucun commentaire: