vendredi 2 décembre 2011

Intimidation : les écoles manquent de ressources

"Pendant que Québec réfléchit à la façon de bonifier son plan d'action pour contrer la violence dans les écoles, plusieurs critiquent le manque d'intervenants qualifiés pour faire face aux problèmes d'intimidation. Les psychologues, les psychoéducateurs et les autres professionnels qualifiés ne sont pas assez nombreux dans les écoles. «Étant donné qu'il y a des situations d'agression, de dépression, même de suicide, comme on l'a vu cette semaine, ça prend quelqu'un qui est spécialisé en santé mentale», estime Égide Royer, professeur à l'Université Laval et codirecteur de l'Observatoire canadien pour la prévention de la violence à l'école." Suite de l'article de Pascale Breton de La Presse et source de la photo.

Aucun commentaire: