samedi 10 décembre 2011

Intimidation : une intervenante dénonce

"Depuis 10 ans, Marie-Danielle Lemieux travaille à enrayer l'intimidation dans les écoles. L'intervenante de la commission scolaire du Val-des-Cerfs a donc été extrêmement bouleversée par le suicide de la jeune Marjorie Raymond. «Ça m'a tellement fait mal au coeur. Ça m'a virée à l'envers de voir qu'une jeune n'a pas eu les moyens de s'en sortir autrement, dit-elle. Je me sens coupable d'être encore impuissante devant ce fléau. C'est pour ça que je suis allée au cimetière samedi dernier voir la mère, pour sa fille, pour David, pour tous ceux que l'intimidation laisse sans voix.» Ce n'est pas vrai que les écoles ne font rien pour en finir avec l'intimidation. C'est même tout le contraire. Il y a tellement d'activités, de conférences, de pièces de théâtre et d'événements de toutes sortes que des jeunes du secondaire lui disent qu'ils ne veulent plus en entendre parler. L'intimidation reste néanmoins ancrée dans les comportements non seulement à l'école, mais partout dans la société: dans les familles, dans les milieux de travail et même dans les milieux de garde." Suite de l'article de Chantal Vallée de La Voix de l'Est.

Aucun commentaire: