samedi 10 décembre 2011

La lecture robotique

"Réduire l'apprentissage de la lecture à une association répétitive des sonorités des lettres, des syllabes et des mots est une erreur pédagogique de base. C'est pourtant ce que la ministre de l'Éducation (MELS) Line Beauchamp décrète pour le pré-scolaire et le premier cycle du primaire pour toutes les écoles du Québec. Pour justifier ce geste, Line Beauchamp invoque l'accord reçu de la Centrale des Syndicats du Québec. Cet aveuglement ministériel va conduire beaucoup d'élèves à une lecture robotique. Cette lecture sans vie entraînera rapidement chez les élèves la démotivation à lire les auteurs un tant soit peu complexe, action pourtant essentielle au développement de la pensée. Veut-on cela au MELS?" Suite de la lettre d'opinion de Pierre Étienne D'Amours parue dans Le Soleil et source de la photo.

Aucun commentaire: