vendredi 2 décembre 2011

Le Québec outillé pour combattre l'intimidation sur Facebook

"Québec dispose déjà des outils juridiques pour combattre le harcèlement sur Facebook et les autres réseaux sociaux, soutient Pierre Trudel, titulaire de la chaire L.R. Wilson sur le droit des technologies de l'information et du commerce électronique." Suite de l'article de Paul Journet de La Presse.

"La ministre de l'Éducation, Line Beauchamp, évaluera la possibilité de faire supprimer les pages Facebook des intimidateurs, une sanction vue par l'opposition péquiste comme un moyen de réduire l'intimidation en milieu scolaire." Suite de l'article de Jean-Marc Salvet du Soleil.

"Le Parti québécois veut que Québec intervienne pour fermer les pages Facebook d'intimidateurs et propose d'allouer plus de ressources aux écoles pour s'assurer que bourreaux et victimes soient suivis par un professionnel. Quelques jours après le suicide d'une jeune fille de 15 ans victime d'intimidation en Gaspésie, l'opposition officielle dresse un bilan négatif du plan d'action contre la violence dans les écoles, mis en place par le gouvernement il y a trois ans et muni d'une enveloppe de 17 millions. «Les contacts que j'ai dans les commissions scolaires me disent que tous les intervenants sont super conscients et font des efforts, a expliqué le porte-parole péquiste en matière d'éducation primaire et secondaire, Sylvain Gaudreault. Mais ils manquent de ressources et sont impuissants devant ce qui se passe sur Facebook.»" Suite de l'article de Mélissa Guillemette du Devoir.

Aucun commentaire: