samedi 31 décembre 2011

Le temps des fêtes : période propice pour le décrochage

"Près de 90 000 élèves de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) sont en vacances jusqu'au 10 janvier, mais plusieurs d'entre eux ne retourneront jamais sur les bancs d'école. La saison de Fêtes, avec ses heures de travail prolongées et les résultats des examens qui peuvent en décourager plusieurs, est l'une des trois périodes de l'année où le décrochage scolaire est le plus important. La situation inquiète la CSDM qui demande à toutes les familles de parler abondamment de l'importance des études alors que les familles se réuniront pour le réveillon du Nouvel An. «C'est une tendance remarquée par le milieu de l'éducation, a expliqué Alain Perron, responsable des communications à la commission scolaire. Les jeunes se trouvent un emploi, ils font beaucoup d'argent pour leur âge et soudainement l'école est beaucoup moins attrayante.» La clé du succès pour encourager les jeunes Montréalais à reprendre leur sac à dos, leurs stylos et leurs cahiers de notes: la famille, selon le porte-parole." Suite de l'article de Charles Lecavalier de l'Agence QMI.

Aucun commentaire: