dimanche 4 décembre 2011

Le virus de la lecture

"«Transmettre à un enfant le virus de la lecture, c’est le vacciner contre l’échec scolaire», dit Alexandre Jardin. Grâce à l’association qu’il a créée, des milliers d’adultes ont repris le chemin de l’école, rien que pour lire des histoires aux enfants. Le livre disparaîtra peut-être, mais la lecture vivra et elle continuera à entretenir la flamme de l’intelligence." Suite de l'article de Monique Hecker du Républicain Lorrain.

Aucun commentaire: