lundi 12 décembre 2011

Les Italiens étaient-ils vraiment refusés des écoles francophones ?

"Né en Italie en 1945, l’écrivain Marco Micone est arrivé au Québec en 1958. Il a écrit une nouvelle fois il y a quelques semaines avoir été refusé par une école francophone (Saint-André-Apôtre dans le quartier Ahuntsic) et avoir été obligé d’étudier d’abord en anglais. Ailleurs, il a affirmé « Quand les immigrants des années 50 disent que les écoles françaises les ont refusés, ils ont raison. Je l’ai vécu! »" Suite d'un l'article de NovoPress Québec.

Aucun commentaire: