mardi 13 décembre 2011

L'intimidation, c'est un crime

"Fermons les yeux et imaginons-nous à douze ou treize ans, dans un pavillon de détention pour les mineurs. Un gardien baraqué vient nous chercher et nous emmène jusqu'à notre cellule qui nous sert de chambre. Un tout petit lit simple, un lavabo, un bureau et une toilette nous y attendent. Là-bas, pas de télé, pas d'Internet, pas de cellulaire. La porte très lourde se referme dans un fracas, nous laissant seuls avec le silence, et l'angoisse d'une autre journée en détention qui recommencera le lendemain." Suite de l'article de  Paule Vermot-Desroches du Nouvelliste et source de la photo.

Aucun commentaire: