mercredi 14 décembre 2011

Pornographie juvénile : deux profs au banc des accusés

"Deux enseignants, un homme de Trois-Rivières et une femme de Notre-Dame-des-Prairies, ont été accusés, le 7 décembre dernier, d’avoir produit et distribué de la pornographie juvénile à Joliette. Vincent Bouchard, 33 ans, était à l’emploi de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy en plus d’être entraîneur de football à l’Académie des Estacades, alors que Sonia Boivin, 35 ans, était à l’emploi de la Commission scolaire des Samares, et était enseignante dans une école secondaire de Joliette. Selon la Sûreté du Québec, les deux suspects auraient conversé via Internet en faisant mention ou en décrivant des actes sexuels impliquant des mineurs. En vertu de l’article 163.1(b) du Code criminel, la pornographie juvénile s’entend «de tout écrit dont la caractéristique dominante est la description, dans un but sexuel, d’une activité sexuelle avec une personne âgée de moins de dix-huit ans». Grâce à des informations qui lui avaient été acheminées et à l’aide du module technologique de la SQ, la Division d’enquête régionale de la Sûreté du Québec a a mis la main au collet des deux cyberamants." Suite de l'article de Guy Latour du Journal de Joliette.

Aucun commentaire: