dimanche 11 décembre 2011

Québec solidaire, sur l'éducation

"Lors de son congrès des 9, 10 et 11 décembre, Québec solidaire a adopté une série de propositions visant à renforcer une éducation publique, gratuite, laïque et démocratique. Un gouvernement solidaire assurera l’accès à une éducation de qualité permettant de développer le potentiel de tous les enfants. Les écoles privées devront  assurer elles-mêmes leur financement. Le système scolaire devra refléter des valeurs d’inclusion et d’égalité. Québec solidaire privilégiera la coexistence des écoles publiques, totalement financées par l'État et des écoles privées, totalement autonomes par leur financement, mais devant offrir une formation équivalente à celle des établissements  publics. Dans ce réseau, chaque établissement pourra proposer, en plus du programme commun, des projets particuliers accessibles à tous les élèves et dont le contenu et la forme feront l’objet d’une décision démocratique impliquant  la  communauté. Pour les Solidaires, une solide formation générale est au coeur d’une éducation qui vise à former des citoyennes et des citoyens ouverts, critiques et participant pleinement à leur communauté. Québec solidaire propose  le développement d’activités parascolaires et un appui sans équivoque aux écoles en milieu défavorisé en y investissant adéquatement en ressources humaines, matérielles, pédagogiques et financières. Un gouvernement solidaire abolira les écoles passerelles. Enfin, Québec solidaire compte prendre des mesures vigoureuses pour éradiquer l’analphabétisme et favoriser la formation continue. Dans une perspective de respect et de développement des communautés locales, les délégués-es ont appuyé vigoureusement l’établissement de cegeps et d’universités en région. Les congressistes ont réitéré la gratuité de l’éducation supérieure et l’importance de l’indépendance de la recherche académique face aux bailleurs de fonds privés." Source: Québec solidaire.

Aucun commentaire: