jeudi 12 janvier 2012

Des primes pour les psychologues

"La pénurie de psychologues dans le réseau de la santé est telle que le ministère de la Santé du Québec a décidé, peu avant Noël, de leur accorder des primes de 12% à 15% jusqu'en 2015. Dans les milieux scolaires, où le manque de psychologues est tout aussi grand, on craint que cette nouvelle mesure ne pousse plusieurs psychologues à délaisser les écoles pour aller travailler dans les établissements de santé et de services sociaux." Suite de l'article d'Ariane Lacoursière de La Presse.

Aucun commentaire: