mercredi 25 janvier 2012

Enseignants : entre précarité et opportunités

"Si les futurs diplômés en enseignement trouvent un emploi au sortir de l’université, ils doivent s’attendre à affronter une dure période de précarité. «On remarque que les étudiants trouvent beaucoup de contrats d’emploi de courte durée, souvent de moins d’un an», observe la vice-doyenne aux études de premier cycle à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal, Pascale Lefrançois. Comme ces contrats sont synonymes de classes plus exigeantes ou de suppléance (donc d’horaires irréguliers), les diplômés doivent composer au début de leur carrière avec une certaine précarité d’emploi." Suite de l'article de Maxime Huard de Métro Montréal.

Aucun commentaire: