samedi 14 janvier 2012

Moisissures : la CSDM testera 50 écoles par année

"La Commission scolaire de Montréal réplique à ceux qui l'accusent de mettre trop de temps à tester la qualité de l'air des écoles: le plan d'action sera connu le 19 mars et il ne sera pas possible d'évaluer plus de 50 écoles par année. «On va prélever plusieurs échantillons d'air dans un seul bâtiment et passer environ un mois et demi par bâtiment, a indiqué Alain Perron, porte-parole de la CSDM. Rien qu'à l'école Hochelaga, 300 échantillons d'air ont été pris.»" Suite de l'article de Lisa-Marie Gervais dans la version papier du Devoir.


"Au lendemain de l'annonce de l'inspection prioritaire de 50 écoles à Montréal, les doutes au sujet de la présence de moisissures dans les établissements surgissent. Or, impossible de connaître la qualité de l'air des bâtiments, puisqu'ils ne sont pas testés systématiquement. «Il n'y a pas de tests réguliers qui sont faits, confirme Caroline Lemieux, porte-parole à la Fédération des commissions scolaires du Québec. Mais lorsqu'un établissement soupçonne qu'il y a un problème, il doit avertir la santé publique.»" Suite de l'article d'Héloïse Archambault du Journal de Montréal.

Aucun commentaire: