jeudi 26 janvier 2012

Sur la réforme de l'enseignement de l'anglais au primaire

"L’implantation de l’anglais intensif en sixième année du primaire inquiète plusieurs syndicats d’enseignants. Une inquiétude que partage Zita De Koninck, professeure au Département de langues et linguistique, spécialiste de la didactique des langues secondes." Suite de l'article de Pascale Guéricolas du Fil des événements de l'Université Laval et source de la photo.

Aucun commentaire: