vendredi 20 janvier 2012

CFER : une affirmation gratuite de Joseph Facal

"Joseph Facal, dans sa chronique parue hier dans le Journal de Montréal, qualifie le diplôme décerné par les 21 Centres de formation en entreprise et récupération (CFER) du Québec de «supercherie». Au cours des deux dernières années, M. Facal a publié de nombreuses chroniques au sujet du décrochage scolaire et souligné l'importance de s'attaquer à ce problème. Malheureusement, cela ne l'empêche pas aujourd'hui de torpiller l'une des plus belles réussites de notre système d'éducation publique. M. Facal insulte les enseignants qui travaillent dans les CFER et tous les jeunes diplômées et diplômés de cette institution depuis 1990, année de la fondation du premier CFER à la Commission scolaire de Victoriaville. Je crois que M. Facal ignore à quel point les enseignants et les élèves qui s'engagent à vivre la formule des CFER doivent se dépasser tous les jours. Je crois qu'il ignore à quel point les diplômés des CFER sont des travailleurs recherchés dans leurs milieux." Suite de la lettre d'opinion de Michel Maurice, fils de Normand Maurice, fondateur des CFER, parue dans La Tribune, et source de la photo de Joseph Facal. Voir la vidéo de TVA Nouvelles.

Aucun commentaire: