dimanche 19 février 2012

Des taux de décrochage scolaire alarmants

"Plus d’une quarantaine d’écoles secondaires du Québec présentent un taux de décrochage supérieur à 30%. Dans certains établissements, ce taux frise même les 60%, révèlent des données obtenues par le Journal. L’école secondaire Saint-Henri remporte la triste palme de l’école ayant le taux de décrochage le plus élevé. Dans cette école de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), c’est plus de 59% des élèves qui, en 2010, ont quitté l’établissement sans diplôme ou qualification." Suite de l’article de Sarah-Maude Lefebvre du Journal de Montréal.

"Au cours de la décennie 2000, loin de se résorber, le taux de décrochage scolaire a grimpé dans plusieurs régions du Québec. Au total, 20 commissions scolaires sur 72 affichaient en 2009 un taux de décrochage supérieur à ce qu'il était 10 ans plus tôt, selon une compilation des données officielles fournies par le ministère de l'Éducation et effectuée par La Presse Canadienne. Non seulement le problème s'amplifie dans bien des coins du Québec, mais il atteint souvent des proportions inquiétantes. Au terme de la décennie, dans l'ensemble du réseau public, 30 commissions scolaires -soit 42% du total- affichaient toujours un taux supérieur à 20%. L'objectif du gouvernement consiste à ramener à 20% le taux d'abandon scolaire, d'ici 2020." Suite de l'article de Jocelyne Richer de la presse canadienne.

Aucun commentaire: