mercredi 1 février 2012

Enseignement au primaire : un syndicat concocte son propre programme de français

"Des enseignantes au primaire ont décidé de ne plus attendre que le ministère de l'Éducation (MELS) précise le contenu de ce qui doit être enseigné aux élèves: elles se sont dotées de leur propre programme de français pour les deux premières années du primaire. Cette «Révision du programme de français» est un document non approuvé par le MELS de 200 pages, une sorte de «cahier de notes» que la Fédération autonome de l'enseignement (FAE), syndicat auquel sont affiliées les conceptrices, mettra à la disposition des enseignants pour les guider dans leur enseignement. «On a clarifié les connaissances que devaient apprendre les enfants. Dans le programme du ministère, il réside un flou immense qui empêche une enseignante d'une année donnée de savoir ce qu'elle doit transmettre aux élèves», a indiqué Julie Simoneau, enseignante en première année à l'école Sainte-Jeanne d'Arc. «Les travaux qu'on a dévoilés s'inspirent du Programme de formation de l'école québécoise. Ils n'en changent pas l'orientation.»" Suite de l'article de Lisa-Marie Gervais du Devoir.

Aucun commentaire: