mercredi 29 février 2012

Est-ce que les jeunes du Havre décrochent ?

"Si à première vue, le taux de décrochage paraît élevé au Havre, c’est que l’école Monseigneur-Labrie ne compte qu’environ 40 élèves de 5e secondaire par cohorte. En effet, le taux est passé de 16,7% en 2008-2009 à 26,3% en 2009-2010. Pourtant, il n’y a eu que deux décrocheurs de plus.  Au cours de ces deux années, le nombre de décrocheurs au seul établissement offrant du 5e secondaire à la Commission scolaire de la Moyenne-Côte-Nord est passé de 8 à 10. La cohorte a pour sa part diminué de 10 élèves, passant à 38. Loin d’avoir des lunettes roses, le directeur de l’école Monseigneur-Labrie Éric Faguy estime qu’il faut tenir compte du nombre peu élevé d’élèves dans la fluctuation des pourcentages. «Il faut être prudent avec le taux de décrochage. Nous avons eu deux décrocheurs de plus que l’année précédente, donc on est presque rendu à les nommer.» " Suite de l'article de Charles-Étienne Bélisle  du journal Le Nord-Est.

Aucun commentaire: