mercredi 29 février 2012

In memoriam : Richard Stanley Peters, philosophe de l'éducation

"Aux étudiantes et étudiants du Québec en grève, Richard Stanley Peters est décédé le 30 décembre 2011; il avait 92 ans. Ne vous inquiétez pas si vous ne le connaissiez pas: on n'a, au Québec, fait aucun écho à ce décès, comme me semble-t-il dans toute la francophonie — ce qui explique en partie que moi-même je vienne tout juste de l'apprendre. Mais si son nom demeure très tristement à peu près inconnu dans le monde francophone, dans les pays anglophones, Peters est tenu pour un des principaux philosophes de l'éducation de la deuxième moitié du XXe siècle, sinon le principal. À toutes fins utiles, il a en effet littéralement créé la philosophie dite analytique de l'éducation et, ce faisant, donné ses lettres de noblesse à une branche de la philosophie qui consistait jusqu'à lui, typiquement, en une relecture souvent assez stérile des oeuvres des philosophes du passé ayant réfléchi sur l'éducation (Platon, Rousseau, Kant, Dewey, notamment) couplée à celle des écrits de pédagogues ou de théoriciens présumés avoir une portée philosophique (Coménius, Froebel, Pestallozi, par exemple)." Suite du billet de Normand Ballargeon paru dans Voir et dans Le Devoir et source de la photo.

Aucun commentaire: