mercredi 29 février 2012

La Commission scolaire des Patriotes a pris le taureau par les cornes

"La Commission scolaire des Patriotes peut se targuer d'afficher la meilleure performance au Québec en ce qui a trait à la baisse du taux de décrochage depuis les cinq dernières années. Le taux de décrochage à la CSP, qui gère 11 écoles secondaires, s'élevait à 13,1% en 2009-2010, selon le dernier rapport annuel. Cinq ans plus tôt, il était de 21,1%. La performance des garçons s'améliore également. En cinq ans, le taux de décrochage est passé de 30,3% à 16,3%. Comment expliquer que ces jeunes abandonnent de moins en moins l'école? Joseph Atalla, directeur général de la CSP, ne nie pas que le contexte socioéconomique favorable dans lequel évoluent les élèves ait un impact sur leur réussite. «Mais c'est plus que ça. La notion de réussite est présente partout dans nos écoles. Ça revient constamment. Et nous sentons beaucoup l'appui des parents dans nos efforts», affirme-t-il." Suite de l'article de Nathalie Gilbert du journal La Seigneurerie.

Aucun commentaire: